Differentes formules pour l'assurance vie

Le contrat d’assurance vie est depuis des années très prisé par les assurés. Il est en effet souvent associer à un souhait de sécurité pour les proches de l'assuré après son décès, mais le contrat d'assurance vie ne se limite pas à ce seul objectif.

Assurance vie

 

 

 

Le contrat d’assurance vie est un contrat qui permet à son souscripteur de faire fructifier des fonds par le versement de primes régulières ou libres à la compagnie d'assurance auprès de laquelle il a souscrit son contrat l’assurance vie.

Le capital ainsi constitué pourra être converti à terme en rente et constituer par exemple une retraite.
L’assureur s’engage par ailleurs à verser à son souscripteur (l’assuré), en cas de décès de ce dernier avant le terme du contrat, un capital ou une rente au(x) bénéficiaire(s) désigné(s) dans le contrat d'assurance vie.

On distingue principalement trois types de contrats d’assurance vie :

Le contrat d’assurance dit "en cas de décès" :
Par ce contrat, son souscripteur, moyennant le versement de primes mensuelles ou autres, décide qu’au moment de son décès un capital ou une rente sera versé à la ou aux personnes désignés dans le contrat.

Il s’agit alors d’une préparation à la succession, d’un désir de prévoyance au bénéfice de la ou des personnes proches de l’assuré.
A l’intérieur de ce même contrat, différentes formules peuvent être souscrites.

Le contrat d’assurance dit "en cas de vie" :
Par ce contrat, son souscripteur, moyennant le versement de primes mensuelles ou autres, décide de se constituer une épargne, qui pourra être une retraite grâce aux intérêts produits sur les primes versées.

Au terme du contrat, si l’assuré est encore en vie, la compagnie d'assurance lui versera le capital en une seule fois ou sous forme de rentes régulières qui viendront améliorer sa retraite.

Si au contraire l’assuré est décédé avant le terme du contrat souscrit, les héritiers pourront récupérer les primes versées, à condition toutefois qu'une contre assurance ait été souscrite par l'assuré contre le risque de décès anticipé.

Le contrat d’assurance "mixte" :
Par ce contrat, son souscripteur, toujours moyennant le versement de primes, choisi d’assurer à la fois la vie et le décès.

Ainsi, au terme du contrat, la compagnie d'assurance garantit le versement d'un capital ou d'une rente soit à l'assuré s'il est encore en vie, soit à un ou plusieurs bénéficiaires désignés dans le contrat si l'assuré est décédé.

Cette formule reste par conséquent la plus intéressante pour l’assuré et ses bénéficiaires mais c’est aussi la plus coûteuse.

Outre ces formules, différentes options s’offrent également à l’assuré quant au choix du placement des primes versées dans le cadre d’une assurance vie.

Les trois principales formules sont les contrats en euros, les contrats multi supports et les contrats DSK. Ces trois types de contrats présentent différents niveaux de risques en termes de placement et de rendement du capital investi.

Avant la souscription d’un contrat d’assurance vie, une étude attentive de chacune de ces formules est recommandée afin d’évaluer au mieux les avantages et les risques encourus.

 

Assurance auto - Assurance moto - Assurance bateau - Assurance voyage - Assurance vie - Assurance habitation - Assurance bancaire - Assurance retraite - Assurance santé - Assurance scolaire - Assurance dépendance -

 


 

Assurance vie, avez vous fait le bon choix?

Une sélection de site pour une meilleure assurance vie

Souscrivez une assurance vie .